Loading

Le Dr. Eguren répond à toutes nos questions sur l’acné chez l’adulte.

« J’ai plus de 25 ans et j’ai de l’acné. Pourquoi ? Que dois-je faire ? ». C’est l’une des questions les plus fréquemment posées à nos conseillers de beauté. Il est vrai que l’acné est liée à la puberté et à l’adolescence, mais elle peut aussi apparaître chez l’adulte. Cela dit, il est important de connaître les différences entre l’acné chez l’adolescent et l’acné chez l’adulte : ni ses causes ni la manière de la traiter ne sont les mêmes. Nous avons parlé avec le Dr. Cristina Eguren, dermatologue à la clinique de dermatologie et de cosmétique Eguren à Madrid et membre de Top Doctors, pour répondre à certaines de nos questions.

Quelles sont les raisons pour lesquelles l’acné peut apparaître à l’âge adulte ?

L’acné chez l’adulte apparaît après l’âge de 25 ans, soit en raison d’une persistance de l’acné chez les adolescents, soit chez les personnes qui n’ont jamais eu d’acné pendant la puberté. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’acné adulte est assez courante et touche environ 15 % des femmes et 2-3 % des hommes. Sa cause principale est hormonale. C’est pourquoi il est important d’évaluer s’il existe un trouble hormonal associé à l’acné (augmentation de la croissance des poils, règles irrégulières, perte de cheveux, augmentation de la production de sébum dans la peau et dans les cheveux, etc.). Parmi les autres facteurs pouvant entraîner l’apparition de l’acné chez l’adulte, il faut mentionner le stress, l’utilisation inappropriée du maquillage, les traitements pour les blessures, etc.

 Quelle est la différence entre l’acné chez les adultes et l’acné chez les adolescents ?

 L’acné chez l’adulte est dominée par des lésions enflammées, c’est-à-dire des boutons rouges profonds et parfois douloureux, qui apparaissent principalement sur le tiers inférieur du visage (mâchoire et menton). En revanche, chez les adolescents, il y a généralement plus de comédons (points noirs), de boutons et de points blancs, et les lésions commencent à apparaître sur le front et sur le nez.

L’acné peut-elle apparaître sur la peau sèche ? Quel serait le traitement dans ce cas ? 

L’acné va généralement de pair avec une augmentation de la taille et de la production de la glande sébacée, raison pour laquelle les peaux acnéiques ont tendance à souffrir d’un excès de sébum. Cependant, il est assez courant de voir des peaux grasses mais déshydratées, c’est-à-dire quand les cellules cutanées ne retiennent pas assez d’humidité. Le patient remarquera une peau grasse avec des boutons dans certaines zones, tandis que d’autres zones seront sèches et squameuses. Dans ce cas, il est essentiel de rééquilibrer le fonctionnement des cellules cutanées, de réguler la production de sébum et de s’assurer que les cellules retiennent l’humidité.

Quels ingrédients recommanderiez-vous ? On parle beaucoup de la bave d’escargot et de la centella asiatica – que font-elles ?

Pour le traitement localisé, je recommande le rétinol ou l’acide rétinoïque, qui régule l’exfoliation de la peau, prévient les points noirs, régule la production de sébum, active les cellules cutanées pour qu’elles fonctionnent correctement et augmente la production de collagène pour réduire les cicatrices.

La bave d’escargot contient de l’allantoïne, un ingrédient actif naturel très utile pour soigner les blessures. La centella asiatica (ou « herbe de tigre ») est un ingrédient très connu dans la médecine traditionnelle chinoise depuis des siècles, et elle remplit une fonction de guérison, d’hydratation et de stimulation du collagène. Les deux peuvent s’ajouter au traitement de l’acné, pour aider à équilibrer la peau et à guérir les cicatrices.

Cristina Eguren
Dermatologue
Clinique dermatologique et cosmétique Eguren
www.dermatologiayesteticaeguren.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *